Vos gazons

 

plantation3petitplantation2petitplantation1petit

 

1. La tonte
C’est l’opération qui revient le plus régulièrement, plus la coupe de l’herbe est fréquente, plus le gazon a tendance à s’étoffer. La fréquence idéale de tonte sera d’une fois tous les 10 jours  entre début avril et mi-octobre.


2. L’arrosage
C’est une ambiance générale humide qui fait un beaugazon. Un bon arrosage ne consiste pas à humecter superficiellement lapelouse, il faut que l’eau pénètre en profondeur. En apportant une foistous les 10 jours un importante quantité d’eau, de préférence en soiréepar temps chaud, vous préserverez votre pelouse de la destruction. Sivous disposer d’un arrosage intégré, l’idéal est d’arroser quand latempérature dépasse 22°. Toutefois, en faisant un peu souffrir lesgazons, on améliore leur résistance, les racines se développant versles couches les plus profondes et plus fraiches du  sol, d’où unemeilleure implantation et une solidité accrue.
 
3. La fertilisation
On se contente la plupart du temps de 2 apports d’engrais annuels. Le premier au  printemps, en avril-mai (il faut que la végétation ait démarré), et le second courant septembre ou octobre. On utilisera un engrais à libération lente d’azote (genre Duravert). La dose est de 40 à 50 gr au mètre carré. Il est déconseillé de fertiliser sur une  pelouse sèche, il y aurait risque de brûlure.
 
4. La scarification
C’est une opération qui consiste à éliminer le feutrage naturel et la mousse. En scarifiant, vous provoquez une aération superficielle qui permet une meilleure action des engrais et une meilleure assimilation de l’eau d’arrosage. L’idéal est de scarifier une fois  par an, au printemps.
 
5. Le sur-semis
Lorsque la pelouse se détériore, il est intéressant de la rattraper sans avoir à recommencer tout le processus de création. Il faut commencer par scarifier d’une  manière systématique, puis semer les graines et les recouvrir d’un  mélange par moitié de sable, et par moitié de terreau. Le travail est terminé par le passage du rouleau et par un bon arrosage. Période idéale : printemps-automne.
 
6. Le désherbage
Le gazon a beau être « de l’herbe »,  il n’en demeure pas moins une culture comme les autres qui peut être envahi d’adventices. Pour garder un tapis impeccable, utiliser un désherbant sélectif (Garlon II). Une ou deux applications (avril-mai, septembre) seront suffisantes. Il faut que la température soit d’au moins 15°. Il est important d’appliquer le désherbant par beau temps ; le produit agissant par contact, le traitement ne sera efficace que s’il ne pleut pas pendant au moins 10 à 12 heures après son application.
 
7. Lutte contre la mousse
Dans les sols  lourds et humides, la  mousse a tendance à envahir progressivement la pelouse. La première chose à faire est de chauler  le sol de manière à éviter l’acidité. Il est assez rare que les mousses s’installent en terre calcaire. Toutefois, il est possible de la combattre avec des produits appropriés, à utiliser au printemps et à l’automne. Le sulfate de fer est très efficace, mais il tâche et rouille murs de pierres, dallages, etc. On préférera un anti-mousse sans sulfate de fer, à base de dichlorophène par exemple, (Kino-mousse).

 

Les BRF

broyat02Les Bois Raméaux Fragmentés (dits BRF) permettent de cultiver sans labour, sans engrais et sans eau (ou très peu) des végétaux alimentaires

Lire la suite...

Traitement des déchets

broyat01L’entreprise a créé sa filière d’élimination des déchets. Le broyat issu de l’élagage, les déchets de tonte et les feuilles sont livrés à un agriculteur Bio.

Lire la suite...

Galerie photo

galerie-arboparcConsultez notre galerie photo, vous y découvrirez en images nos nombreuses réalisations. Toute l'équipe vous souhaite une bonne visite.

Lire la suite...